septembre 18, 2021

Express du Pacifique

Dernières nouvelles et nouvelles du monde sur les affaires, les sports, la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Tous les retraités de l’État britannique en France seront-ils concernés par le système de plafond ?

Le gouvernement britannique a fortement souligné qu’il pourrait diluer sa protection des retraites d’État «à triple verrouillage», qui affecte les retraités de l’État britannique dans de nombreux pays du monde, y compris la France.

Déjà, la pension de l’État britannique est la plus généreuse des démocraties occidentales développées du groupe de l’OCDE, bien que les primes d’assurance nationale des travailleurs britanniques pour les pensions soient relativement faibles.

Les trois verrous – promis dans le rapport conservateur 2019 – signifient que les retraites de l’État devraient être soumises à l’augmentation annuelle habituelle en avril :

  • Gonflement
  • Croissance des salaires
  • 2,5%

Cependant, l’Office britannique des statistiques nationales a publié des données montrant une croissance des salaires de 8,8%, le pays se remettant des licenciements, des licenciements et des réductions de salaire de l’année dernière.

Un porte-parole du Premier ministre Boris Johnson a déclaré hier que la pension complète de l’État, actuellement à 179,60 semaines/semaine, pourrait être vue passer à 195 € au printemps prochain, bien que le gouvernement s’inquiète de la hausse des salaires.

“Je pense que nous reconnaissons les préoccupations légitimes concernant les revenus artificiellement augmentés qui pourraient affecter l’augmentation des retraites”, a-t-il déclaré.

“Toute décision sur les modifications futures de la serrure à trois voies sera prise en temps opportun sur la base des dernières données, et bien sûr, nous soutiendrons les personnes âgées, tout en veillant à ce que les décisions futures soient raisonnables avec les retraités et les contribuables. Aucune décision n’a été prise. fait.”

Le Royaume-Uni envisagerait des alternatives telles que trois verrous utilisant l’augmentation de salaire moyenne au cours des deux dernières années, y compris une augmentation de 0% l’année dernière, ou la suppression temporaire de l’élément de rémunération l’année prochaine.

READ  Le choc de la France contre la Suisse tombe sur le manager de la perte de l'Euro Didier Deschamps

Tous les retraités de l’État britannique en France seront-ils concernés ?

Le mécanisme Triple Lock s’applique uniquement aux Britanniques résidant dans l’Union européenne ou dans un autre pays avec un accord de sécurité sociale. Dans d’autres endroits, comme le Canada et l’Australie, la pension de l’État britannique est gelée au taux auquel la personne part à l’étranger ou commence à réclamer.

Le Brexit Withdrawal Agreement garantit une augmentation annuelle des pensions de l’État aux retraités de l’État britannique au titre de cet accord, c’est-à-dire ceux qui vivent en France d’ici fin 2020 et ceux qui demandent à protéger leurs droits de séjour avec la nouvelle carte de séjour Brexit WA.

Cela s’applique également aux futurs retraités britanniques dans le cadre de l’accord de commerce et de coopération signé entre le Royaume-Uni et l’UE à la fin de l’année dernière.

Donc, oui, les retraités britanniques en France qui dépendent des revenus de retraite de l’État seront également touchés. Alors que la valeur de la livre sterling a chuté depuis le référendum sur le Brexit, on peut voir que beaucoup de ceux qui vivent en France depuis plusieurs années ont réduit le pouvoir d’achat des retraités britanniques.

Comment sont les retraites publiques en France par rapport au Royaume-Uni ?

En général, le système de retraite français offre une pension très généreuse.

Les Français, cependant, paient plus dans leurs retraites sur les salaires de la sécurité sociale ou d’autres travaux, par rapport à l’assurance nationale au Royaume-Uni.

L’assurance nationale britannique pour les travailleurs représente en moyenne 18% du salaire total d’un travailleur au Royaume-Uni, mais va vers les indemnités de maladie, les congés de maternité et les allocations de chômage.

READ  Aéroport de Gatwick : la France sera-t-elle ajoutée à la liste rouge dans la prochaine revue de voyage au Royaume-Uni ?

En France, les salaires sont assujettis à des plafonds lorsqu’ils dépassent un certain niveau, cependant, la contribution aux pensions de vieillesse pour la plupart des travailleurs représente à elle seule plus de 15 % du salaire total. Selon les comptables britanniques, les contributions totales au Royaume-Uni, et vers des composantes similaires dans le secteur de la santé, représentent au moins 46% des salaires totaux. Expert-Comptable.com.

La période minimale de paiement pour une pension d’État « complète » est de 35 ans au Royaume-Uni contre 42 ans en France.

Cependant, la principale différence est que lorsque vous atteignez l’âge légal de la retraite, la pension de l’État britannique est basée sur les paiements effectués par le Trésor public pendant que vous travaillez, puis remboursée sur la base du taux de retraite fixe actuel de l’État. La pension française est un régime d’assurance où, sous réserve de certains plafonds et ajustements, le montant de votre départ est lié au montant que vous payez.

Cela signifie que la pension de l’État britannique sera plus « généreuse » pour les personnes ayant des revenus inférieurs au taux de rémunération de la vie active, mais cela ne s’applique pas aux pensions françaises.

Les derniers chiffres de l’OCDE montrent qu’en moyenne au Royaume-Uni le salaire par personne, les pensions du gouvernement représentent 28,4 % de leurs revenus lorsqu’ils travaillent. Il est de 51 % pour quelqu’un qui ne gagne que la moitié du salaire moyen et de seulement 20,2 % pour quelqu’un qui gagne 150 % en moyenne.

Ces chiffres sont de 73,6%, 71,4% et 69% par rapport à la France.

READ  Le "trésor national" français Jean-Paul Belmonto, star de cinéma de la Nouvelle Vague

Selon les chiffres de l’OCDE sur les dépenses de l’État pour les pensions de vieillesse, la France alloue un pourcentage plus élevé de son PIB et des dépenses globales de l’État respectivement 13,9 % et 24,4 % au Royaume-Uni et 6,2 % et 14,8 % à la France, respectivement. .

Les prestations complémentaires de retraite en France sont plus généreuses qu’au Royaume-Uni car le crédit de retraite britannique (pas obligatoire à l’étranger) augmente actuellement la pension d’une personne à 7 177,10 par semaine, soit moins que le montant actuel de la pension complète.

L’allocation de solariide oxburns ages (ASPA) en France porte le revenu à 6 906,81 par personne ou 1 407,80 /mois par couple. La Grande-Bretagne en vertu de l’accord WA est éligible pour cela, mais à l’avenir un Permis de résidence Autoriser le travail pendant 10 ans ou plus est considéré comme un citoyen non-UE.

Articles Liés

Comprendre les règles de retraite britanniques tout en vivant en France

Comment gagner de l’argent supplémentaire après la retraite en France