août 5, 2021

Express du Pacifique

Dernières nouvelles et nouvelles du monde sur les affaires, les sports, la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Dit aux citoyens français d’éviter l’Espagne et le Portugal en raison de la variation delta

PARIS : la France a mis en garde jeudi ses compatriotes contre les déplacements Espagne Ou alors le Portugal Les vacances pleines de complexité ne sont ni amusantes ni confortables Delta Variation.
La France autorise actuellement tous les autres membres de l’UE à présenter un test PCR ou antigénique négatif jusqu’à ce qu’ils soient complètement vaccinés ou à leur retour.
Mais le ministre de l’Europe Clément Péon Il traverse les Pyrénées et conseille les Français contre l’Espagne ou le Portugal.
“Pour ceux qui n’ont pas encore réservé de vacances, évitez l’Espagne et le Portugal comme destination”, a-t-il déclaré à la télévision France 2. “Il vaut mieux rester en France ou aller dans d’autres pays.”
Peon a déclaré que la France, qui craignait une quatrième vague d’épidémies de virus corona cet été, pesait les restrictions sur les voyages en Europe en raison de la propagation de la mutation delta hautement contagieuse.
“Nous devons faire attention (…) l’épidémie n’est pas terminée”, a-t-il déclaré. “Nous déciderons dans les prochains jours, mais nous pouvons prendre des mesures renforcées.”
L’Allemagne a déjà interdit les voyageurs en provenance du Portugal, qui est dominé par la variation delta. Seuls ses propres citoyens ou résidents sont autorisés à quitter le Portugal et doivent être isolés pendant deux semaines à leur arrivée.
Isolant la province espagnole de Catalogne, où se trouve Barcelone, a déclaré Peon, “de nombreux Français suivent de très près la situation dans les pays où” la France “les infections sont les plus répandues lors des banquets et des vacances. ”
Cette semaine, la région de Catalogne a passé en revue les obstacles à la vie nocturne, en essayant notamment de contrôler le développement des infections, en particulier chez les jeunes non identifiés.
Les boîtes de nuit y seront fermées à partir de ce week-end, et plus de 500 personnes auront besoin d’un test Govt-19 négatif ou d’une preuve de vaccination pour participer à des activités de plein air.
La semaine dernière, près de la moitié de la population portugaise a de nouveau été placée sous couvre-feu nocturne, le nombre de nouveaux cas atteignant quotidiennement 2 000 points pour la première fois depuis la mi-février.