septembre 18, 2021

Express du Pacifique

Dernières nouvelles et nouvelles du monde sur les affaires, les sports, la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Des manifestants français se mobilisent contre le Govt Health Pass | Nouvelles de l’infection par le virus Corona

Pour le sixième samedi consécutif, les manifestants défilent contre le Pass Santé COVID, qu’ils qualifient de restriction à la liberté.

Des milliers de personnes ont défilé dans les villes de France pour protester contre le pass sanitaire COVID-19, désormais obligatoire pour accéder aux restaurants et cafés, aux lieux culturels, aux salles de sport et aux déplacements longue distance.

Pour le sixième week-end consécutif, les manifestants ont dénoncé samedi les restrictions à leur liberté. Beaucoup ont critiqué cette décision, affirmant que le gouvernement français imposait indirectement les vaccinations et restreignait injustement les droits de ceux qui n’étaient pas vaccinés.

A Paris, quatre manifestations ont été organisées par différents groupes et plus de 200 manifestations ont eu lieu ailleurs dans les villes françaises. La semaine dernière, plus de 200 000 marcheurs ont participé, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, tandis que les organisateurs affirment que le nombre réel a presque doublé.

Le laissez-passer montre que la population a été entièrement vaccinée et qu’il existe des preuves d’un test négatif récent ou d’une récupération récente du COVID-19. Législation rendant obligatoire la vaccination des agents de santé français d’ici le 15 septembre.

Quelqu’un tenant une carte de plaque lors d’une campagne de vaccination prend un selfie [Geoffroy Van Der Hasselt/AFP]

Emmenés par le défilé parisien dans l’après-midi, quelques centaines de personnes ont crié « Macron ! Nous ne voulons pas de votre patron ! “

Le mouvement d’opposition a réuni des théoriciens du complot, des antivox, d’anciens membres du mouvement antigouvernemental des « gilets jaunes » et ceux qui craignent que l’organisation ne crée injustement une société à deux vitesses.

Florian Filippot, un leader d’extrême droite, était lors d’un rassemblement à Paris samedi, accusant Macron d’avoir transformé la France en une dictature et comparant le laissez-passer sanitaire au racisme.

READ  TUI, Jet2, Ryanair, easyJet : les derniers conseils de voyage du ministère britannique des Affaires étrangères pour la France, l'Espagne, l'Italie, la Turquie et la Grèce

Malgré les protestations, les sondages montrent que la majorité des Français soutient le pass santé. Des millions de personnes ont reçu leur premier vaccin depuis que le président français Emmanuel Macron a annoncé cette décision le 12 juillet.

Depuis le mois dernier, la France enregistre un nombre élevé d’infections – environ 22 000 par jour, stable depuis la semaine dernière.

Plus de 47 millions de personnes en France, soit 70,2 pour cent de la population, ont reçu au moins un vaccin, et plus de 40,5 millions, soit 60,5 pour cent, sont entièrement vaccinés – un taux bien plus élevé qu’en Allemagne et en Italie et juste derrière les États-Unis Royaume.

Les manifestants tiendront des banderoles et des cartes, dont l’une indiquant « Pas de carte de santé » lors de la Journée nationale de protestation. [Nicolas Tucat/AFP]

Hausse dans les territoires étrangers

Les graves foyers de Covit-19 en France ont déchiré la variété delta très contagieuse des îles des Caraïbes de la Martinique et de la Guadeloupe, ainsi que des îles du Pacifique de la Polynésie française.

Les autorités polynésiennes ont annoncé samedi que les écoles, les restaurants et les bars seront fermés pendant deux semaines, tandis qu’un couvre-feu d’une nuit sera en place de 13h à 20h.

Selon le président des îles Edward Fritz, le nombre d’infections dans les hôtels touristiques des îles a quadruplé en deux semaines.

Environ 22 000 nouvelles infections ont été signalées dans toute la France au cours des dernières 24 heures, selon les chiffres du ministère de la Santé.