septembre 18, 2021

Express du Pacifique

Dernières nouvelles et nouvelles du monde sur les affaires, les sports, la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Cinquième week-end consécutif de manifestation en France contre le Govt Pass | La France

Les manifestants sont descendus dans la rue La France Cinquième samedi d’affilée contre le pays Pass Santé Pass Santé – Maintenant requis pour les activités quotidiennes.

Plus de 250 000 personnes étaient attendues lors d’environ 200 manifestations, une augmentation du nombre, ont indiqué des responsables. Cela a changé la semaine dernière. Les manifestants ont accusé le gouvernement de sous-estimer les chiffres et de minimiser le soutien.

Les manifestants s’opposent à la décision du gouvernement Faire Pass Santé Obligatoire Pour les restaurants, bars, cinémas, théâtres et la plupart des bâtiments publics en plus des magasins. Ils accusent le gouvernement de violer leurs libertés civiles et personnelles. Beaucoup s’opposent à la vaccination des enfants ; La France vaccine les 12-17 ans depuis mai.

Pour passer la santé, les individus doivent être complètement vaccinés, avoir un test Govt-19 négatif récent ou avoir eu un virus corona dans le passé.

Les luttes en France sont inhabituelles en août, lorsque de nombreuses familles sont absentes, surtout au 15e mois, qui est un jour férié important.

Décision du président Emmanuel Macron de rendre le laissez-passer obligatoire pour ceux qui veulent retrouver une vie normale Obliger les gens à se faire vacciner. Les ministres espèrent que cela évitera un retour à des restrictions plus strictes, notamment des ordonnances de verrouillage et de couvre-feu.

A ce jour, 46 millions de Français – 66,8% – ont été vaccinés avec au moins un vaccin et moins de 39 millions ont été totalement vaccinés. Le pays est en passe d’atteindre l’objectif de 50 millions de personnes vaccinées au moins une fois d’ici la fin du mois.

La France propose actuellement 240 000 jabs par jour, contre environ 36 000 par jour au Royaume-Uni.

Florian Philippete, leader du Parti nationaliste des Patriotes, lors d'une manifestation à Paris samedi
Florian Filippot, chef du Parti nationaliste des Patriotes, lors d’une manifestation à Paris samedi. Photo : Samir Al-Da Dou Mi / AFP / Getty Images

Le mouvement anti-pass semble fort dans le sud du pays, où les taux de vaccination sont également faibles. Les luttes sont unies parmi de nombreuses personnes, y compris les théoriciens d’extrême droite et d’extrême gauche et du complot, les anti-Waxers et Gillette Johns. Et ceux qui étaient politiquement opposés à Macron et au gouvernement centraliste.

“Je suis vacciné, je l’ai pris il y a quelques mois, mais il n’y a pas de pass sanitaire, c’est discriminatoire”, a déclaré un manifestant.

Il y a eu trois marches distinctes à Paris, dont Florian Filippot, ancien conseiller de la dirigeante d’extrême droite Marine Le Pen, qui a quitté son parti en 2017 et a dirigé sa propre équipe, désormais connue sous le nom des Patriots. Tous étaient sous haute surveillance policière. Des manifestations ont également eu lieu à Lyon, Toulon, Montpellier, Nice, Marseille et Berbignon.

Le gouvernement affirme que le nombre de manifestants est inférieur au nombre de personnes vaccinées chaque jour et la majorité tranquille semble être en faveur du pass sanitaire.

Julian Forgettan, sénateur de La Repubblica & Marseille, a déclaré à BFMTV : « La solution, c’est le vaccin.

“Ce qui m’inquiète vraiment, c’est l’état de santé, les Français protestent que c’est leur droit… En fait, la majorité des Français soutient le pass santé.”

READ  La France combat la quatrième vague du gouvernement, impose de nouvelles restrictions